Les Mutilations Génitales Féminines (MGF)

Par Pierrette Herzberger-Fofana

 

Il y a des pratiques que nos ancêtres eux-mêmes s’ils revenaient à la vie trouveraient caduques et dépassées (Amadou Hampaté Bâ) ***

Cette citation du Sage de l’Afrique nous incite à analyser dans la présente étude, les mutilations génitales féminines selon une triple perspective : historique, sociologique et littéraire. Nous envisagerons d’un point de vue critique les discours qui sous-tendent cette problématique par les diverses parties prenantes sur la question afin de dégager les tenants et aboutissants d’une telle pratique. Nous donnons voix au principales intéressées, à ses partisans, à ses adversaires, aux hommes et femmes de lettres mais aussi aux détenteurs du pouvoir qui ont la possibilité de changer le cours de l’histoire. Notre communication inscrit l’excision dans un cadre social global qui s’étend au-delà des seules frontières de l’Afrique, car actuellement l’émigration de fortes minorités en Occident insère aujourd’hui cette coutume dans le processus de mondialisation et de globalisation. Cette opération qui a lieu en Afrique, en Europe et en Amérique interpelle tout un chacun à s’interroger sur la valeur d’une telle pratique.

Index :

TABLE DES MATIERES DU DOSSIER

1. Introduction

2. Historique

3. Préjugés sociaux-culturels

4. Littérature africaine

5. Trait de culture, fait religieux

6. Mouvements féminins

7. Politique des états africains

8. Excision et émigration

9. Conclusion

10. Annexe

11. Bibliographie

TEXTE COMPLET



2 décembre 2004



 



......... Nedstat Basic - Web site estadísticas gratuito Site réalisé avec SPIP