Deux mille femmes enlevées en Irak en 3 ans.


 

Au moins deux mille femmes ont été enlevées en Irak depuis la chute du régime du président déchu Saddam Hussein, en avril 2003, a affirmé mercredi à Bagdad Mme Yanar Mohammad, responsable de l’association « Liberté pour la femme ».

Au « moins 2000 femmes ont été enlevées au cours des trois dernières années », certaines ont été « vendues » en Irak ou à l’extérieur, a dit Mme Mohammad lors d’une conférence de presse à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Elle a aussi indiqué que deux cents femmes étaient toujours détenues dans la prison de Khadhimiya, dans le nord de Bagdad, déplorant les « mauvais traitements » auxquels elles sont soumises.

Mme Yanar a regretté que depuis « le début de la soi-disant libération et démocratisation du pays, les atteintes contre les (droits) des femmes se sont considérablement multipliées, beaucoup plus que sous le règne de la dictature et du (parti) Baas », dissous en mai 2003.

« Les crimes de l’occupation, des groupes islamistes et le poids des traditions sont tous réunis pour barrer la route à la promotion de la femme et à ses droits », a-t-elle encore dit.

Dans un message à l’occasion de cette journée, le président irakien, Jalal Talabani, a affirmé qu’il oeuvrerait pour que l’égalité entre les deux sexes devienne réalité et que les conditions propices à l’émancipation de la femme soient établies.

« La femme doit jouer son rôle en s’opposant au terrorisme et à la discorde. Elle est bien placée pour promouvoir la vie politique et économique et accéder à de hautes fonctions de l’État », a-t-il dit.

Source : AFP 8 mars 2006

Solidarité Irak,

99 rue du Molinel 59000 Lille - France

www.solidariteirak.org

contact@solidariteirak.org



12 mars 2006



 



......... Nedstat Basic - Web site estadísticas gratuito Site réalisé avec SPIP